Beth Ditto – Montreux Jazz Festival

Beth Ditto @ Montreux Jazz Festival
Plus de 30 ans après avoir porté un badge de membre du staff,  le Montreux Jazz Festival m’en a redonné un récemment cette fois pour m’autoriser à prendre des photos lors de 2 soirées de cette 51ème édition pour Neomusic-Live.

Beth Ditto @ Montreux Jazz FestivalJ’avais été bénévole plusieurs années « au Jazz » – comme on dit – entre 1981 et 1986: c’était encore au casino (le nouveau bien sûr, l’ancien ayant brûlé au début des années 70, comme tout le monde le sait) et la taille de l’événement à l’époque n’avait rien à voir avec le festival actuel qui s’est répandu sur les quais sur plusieurs centaines de mètres et offre aujourd’hui plusieurs scènes. Je travaillais dans la salle et j’avais justement l’occasion d’y croiser les photographes de l’époque comme Dany Gignoux ou Edouard Curchod que j’ai eu l’occasion de revoir lundi dernier au concert de Beth Ditto et qui y officie donc depuis plus de 35 ans. J’y suis bien entendu retourné plusieurs fois, mais comme simple spectateur. Je ne vais pas jouer au nostalgique et vous dire si c’était mieux avant ou pas, ce  n’est pas vraiment le but de cette note et il est normal que les choses changent. Je peux juste vous dire que l’organisation actuelle est parfaite, l’accueil est pro et détendu, les gens sont sympas, la programmation est extraordinaire chaque année. Une des plus notables différences c’est qu’à l’époque les photographes étaient assis au premier rang, avaient un couloir de 2 m devant la scène qu’ils se partageaient avec les grosses caméras de la TV et pouvaient photographier tout le concert et aujourd’hui ils se tassent dans un espace de moins d’un mètre de large et n’ont droit qu’aux 3 premiers morceaux.

Beth Ditto était égale à elle-même: enjouée, plaisantant avec le public, très nature et direct sur scène, n’hésitant pas à s’arrêter et rire d’elle-même lorsqu’elle a eu quelques problèmes de voix, vite dissipés. Ayant entendu quelques-un de ces derniers titres, notamment « Fire », qui me rappelle la chanteuse Carmel des années 80, je m’attendais à un concert plus dépouillé, plus sobre musicalement qu’avec Gossip. Mais il n’en a rien été: la voix de Beth Ditto est soutenue par d’excellents musiciens à haute énérgie qui remplissent formidablement l’espace et assurent un fond rock/punk/disco du même acabit que Gossip. Mention spéciale à la guitariste Kelly Apple, très photogénique en plus d’être une excellente guitariste.

Pet Shop Boys, qui suivait, était pas mal du tout, mais j’avais l’impression que rien n’avait changé depuis la fin des années 80, sinon le light show. Les photographes n’avaient le droit de prendre des photos que depuis le milieu de la salle (mes excuses à tous ceux que nous avons bousculé), mais c’était suffisant puisque sur scène il ne se passait pas grand chose, sinon le gigantesque lightshow déjà cité.

Pet Shop Boys @ Montreux Jazz Festival

Tags: , , , , , , , ,
Posted in Musique, Photo, Photographe, Rock | No Comments »

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :