Cigar Box Guitars (CBG)

BN07

Je ne sais plus exactement où j’ai rencontré ma première CBG, ces guitares faite avec une boîte de cigare comme caisse de résonance, et quelques cordes tirées sur un manche rudimentiaire,  mais à vu de nez ça doit être en entendant le groupe Swamp Train, un groupe de blues rugueux et crasseux dans lequel les 2 guitaristes et le bassiste jouent uniquement sur des CBG, le percussioniste / batteur étant au washboard ou aux bones. Ca devait donc être dans les alentours de 2010-2011. C’est un instrument rustique et parfait pour le blues.

Au printemps 2015, j’ai rencontré Jack Parker (Philippe Moro Di Sarrasins) à la Blues Party, j’ai pas mal discuté et sympathisé avec le bonhomme et franchi le pas du premier achat. L’idée d’en fabriquer moi-même n’était pas encore là, mais l’idée trottait probablement dans un recoin inconscient de ma tête (certains diront qu’il y en a beaucoup) et s’est concrétisée dès l’été suivant. Il faut dire que j’ai à disposition tout un lot de vieilles lattes héritées de mon beau-père qui proviennent de bancs de wagons de 3ème classe des CFF, bien vieux, bien secs et font l’exacte bonne dimension pour un manche de guitare à 3 ou 4 cordes.

J’ai acheté un peu de matos pour me faciliter la tâche (ponceuses à ruban, scie à ruban) et commencé à commander du matériel à gauche et à droite et depuis, en presque 2 ans j’en ai déjà construit une dizaine, dont la petite dernière, représentée ici à droite, faite dans une boîte à Whiskey commémorant les 150 ans d’un célèbre distillateur.

Ci-dessous un petit enregistrement (mon premier) pour l’entendre en son clair, un peu crunchy et crunchy.

 

 

Tags: , , ,
Posted in Art & Culture, Blues, Musique | 1 Comment »

One Comment

  1. Natha dit :

    Elle est visuellement très classe.
    Et le son est tellement blues !

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :