Thomas Hawk

[Read this in French or English]

Parmi mes contacts sur Flickr, il y a une personne pour laquelle je ne vais pas systématiquement regarder les nouvelles oeuvres: Thomas Hawk. Pourquoi ? Tout simplement parce que je n’arrive pas suivre regulièrement sa production d’images, tellement elle est importante et regulière. Ce photographe compulsif  se considère d’ailleurs lui-même comme une usine à photographier et son but est de produire 1’000’000 d’images (traitées) avant sa mort.

Des projets similaires on en trouve plein sur internet, le plus souvent le but sera de produire une oeuvre par jour, qu’il s’agissse d’une photo, d’un dessin, d’une vidéo ou d’un poème, et dans la majorité des cas soit ils ne dépassent pas les premiers jours, soit la qualité des oeuvres décroît dramatiquement. C’est là que Thomas Hawk se distingue du commun des mortels: par la qualité excellente, voire exceptionnelle des 18’000 images qu’il a déjà publiées sur Flickr. Dans son oeuvre, il y a quelques thèmes qu’il poursuit invariablement, dont quelques-uns sont assez originaux et amusants tels que les Beautiful Plastic People, que j’affectionne particulièrement, ou les séries de Neons, mais il est à l’aise dans tous les genres et toutes les lumières, et c’est je crois ce que je lui envie le plus.

Ce qui est également surprenant chez ce bonhomme, c’est qu’en plus il semble avoir une vie professionnelle et sociale riche: il est conseiller en investissements, a une famille  et passe énormément de temps à blogguer, donner des conseils sur l’utilisation des réseaux sociaux, de flickr ou des appareils numériques et trouve encore du temps pour répondre à des interviews ou même voir des vrais amis !

Pour en connaître plus, prenez le temps de visiter sa galerie sur flickr, son blog, ou lisez cette excellente interview de lui.

Among my contacts on Flickr, there is one person who’s pictures I don’t check systematically: Thomas Hawk. Why ? simply because I just can’t follow his production of images, because it is so huge and regular. As a matter of fact, this compulsive photographer considers himself as a photography factory and his goal is to publish 1’000’000 processed photos before he dies.

Lots of people on the internet have such projects, most of the time they will try to produce a daily work, whether it’s a photography, a drawing, a film or a poem, and in most of the cases they well never go further than a few days, or the quality of the works will drastically decrease. This is where Thomas Hawk differs from the ordinary mortals, by the high, sometimes exceptional quality of the over 18’000 pictures he has already published. There are several recurrent themes in his works and some are quite original or funny such as Beautiful Plastic People, which I particularly like, or the Neons series, but in the end he is comfortable in any type of photography or any light, and this is where I envy him the most.

What is also very surprising with this guy is that he seems to have a professional life and a busy social life: he is an adviser in investments, has a family and spends a lot of time blogging and helping people to better use social networks, flickr or digital cameras and stills finds time to answer interviews and meet friends !

If you wish to know more about him, check his photostream on flickr, his blog, or read this excellent interview of him.

Photos in this article ©Thomas Hawk

Tags: , , , , ,
Posted in Photo, Photographe | No Comments »

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :