Notre cabane

Le week-end dernier nous nous promenions tout près de l’endroit où je vivais quand j’étais petit (Jura Neuchâtelois) et nous explorions une forêt dans laquelle j’expliquais à ma femme qu’il y avait autrefois une superbe villa à l’abandon, que mes potes et moi n’avions pas vraiment contribué à maintenir en bon état. Il y avait dans cette villa une toute petite tourelle à laquelle nous accédions par un petit passage dans lequel il fallait se faufiler à genoux, avant de déboucher sous un petit toit pointu dans une petit pièce de 2 mètres carré. Evidemment, cela faisait plusieurs années que la villa avait été rasée; heureusement d’ailleurs car elle reste ainsi comme un endroit merveilleux et magique dans ma mémoire, sans aucune altération possible.

Tout en continuant notre périple à travers bois, j’expliquais aussi que nous avions notre cabane dans cette forêt, et comme les petits cochons, la notre n’était ni en paille, ni en bois, mais en briques ! Mes 2 potes et moi avions squatté un ancien pigeonnier que nous avions nettoyé et rendu vivable en y mettant une table et quelques tabourets dans la pièce du bas, la partie supérieure sous le toit étant juste assez grande pour que nous y glissions 3 sacs de couchage pour parfois y passer la nuit du vendredi, à nous faire peur avec des histoires horribles.

J’errais à un endroit en disant que c’était à peu près l’endroit où la cabane devait se trouver, quand je l’ai aperçue entre les arbres ! Je pensais qu’elle avait été rasée avec la villa et je fus vraiment supris de la retrouver là, en me prenant aussi 35 ans d’un coup dans les dents ! 😉 La serrure avait été changée et elle était fermée. Peut-être une autre bande de gamins se prenait-elle pour des aventuriers ?

Tiens, d’ailleurs, un autre de mes potes de jeunesse, devenu menuisier construit encore des cabanes dans les arbres !

Tags: ,
Posted in Blabla | No Comments »

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :